Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Danser - dormir
CD Rom et livre dans un étui carton



[SUR «DANSER-DORMIR» PAR MARC MERCIER]
revue "Bref" avril 2005
"Autre vie, autre futur, autre présent. Allez, laissez vous transporter comme seuls savent le faire les voyageurs et les amoureux. Tendez l'oreille, car ici, nul cri, nulle exubérance : des bruissements de paroles, des éclosions d'images-pensées réalisées avec trois fois rien, un peu de pâte à sel, un peu de couleur, et pour que cela devienne magique, il suffit de savoir tirer les bonnes ficelles et le monde s'anime. Je vous parle d'une vidéo (qui existe aussi sous forme de cédérom édité par "Le point sur le i") de A. Strid : Danser-dormir (11 mn, 2004). Ce sont huit poèmes vidéo. Il y est question de rencontres humaines et d'enchantement. Des figurines de pâte à sel dansent, des femmes et des hommes peut-être, qui disent quelque chose de nous, de notre façon (souvent bien étrange) de vivre ensemble. Parfois, elles dorment. Il y a des lutteurs, mais pourquoi donc, qui luttent contre le sommeil. Vanité.
Dormir est un voyage au dedans de soi. Comme le pécheur, le dormeur ramène quantité de rêves. Les profondeurs ne sont pas que verticales, elles côtoient aussi les horizons. Il n'y a qu'à voir le regard des vaches de Danser-dormir. Elles ruminent tout, même le sommeil, l'oeil perdu vers l'univers. Enchanter c'est danser avec sa voix, ses voix. Oui il faut écouter cette vidéo d'A. Strid. Le bruissement de sa parole. Tout est dit. Non, je plaisante. Dire cela reviendrait à ne pas entendre le silence. L'inflexion du silence. Danser-dormir, ce ne sont pas deux verbes. Un seul. Comme adorer-brûler. Il va falloir qu'on s'y mette tous. Multiplier nos verbes pour parler le nouveau monde qui, par définition,
n'aura rien à voir avec l'actuel."

[SUR «INCIDENCES» ET «DANSER-DORMIR» PAR BRUNO COURTET DE L’APELSE]
(association pour la promotion de l’écriture et de la lecture sur support numérique - Paris)
"la collection «Le point sur le i" propose des oeuvres originales qui revendiquent un usage raisonné des technologies numériques, afin d’éviter certains travers mécaniques pleins de promesses, gadgets électroniques pour facilités intellectuelles. Le pari est ambitieux, mais les arguments sont sérieux, et le résultat surprenant. Danser dormir est l’un des deux premiers opus du «Point sur le i». L’oeuvre est éditée sur livret papier et cédérom. La complémentarité entre ces deux supports est d’ailleurs fort bien mise en valeur, puisque l’un s’enrichit véritablement de la présence de l’autre. La partie numérique reflète fidèlement la démarche du collectif «Incidences». L’interface est sobre et facile d’utilisation. La pensée est claire, les vidéos limpides, la sonorisation parfaite. En trente minutes
environ, on en parcours avec bonheur les divers fragments et recoins.»


 
Tag(s) : #LES DVD de 2003 à 2006

Partager cet article

Repost 0